Carême-3-Couronnement-Épines

Share

Une deuxième semaine de CARÊME de faite. Cette semaine, le Saint Rosaire nous conduit de la deuxième PENSÉE de RÉFLEXION à la troisième semaine de CARÊME : le COURONNEMENT d’ÉPINES, plutôt qu’à la TRAHISON.

Encore là, je reviendrai sur la TRAHISON pour expliquer comment je vois ça comme une souffrance humaine.

Continuons notre MÉDITATION de CARÊME.

C’est sûr qu’une couronne faite avec des longues épines n’est pas quelque chose de plaisant à avoir sur la tête. Parce que ces épreuves devaient avoir une signification aux yeux de l’ESPRIT, le CHRIST le JE SUIS individuel ACTEUR sans fautes et sans taches savait qu’IL devait démolir ce Temple de Chair parfait en le spiritualisant ou en l’immortalisant et en même temps, de montrer à tous et à toutes ce que ce JE SUIS individuel : l’ACTEUR et l’ÂME – le CORPS SPIRITUEL – ACTRICE / MÈRE NATURE – TEMPLE de la CONSCIENCE PURE et UNIVERSELLE : du JE SUIS individuel, cette capacité d’endurance comme souffrance humaine, parce que Jésus et Marie ne faisaient qu’une seule personne avec le GRAND ESPRIT CRÉATEUR : le JE SUIS COSMIQUE UNIVERSEL. Tout ce que le CHRIST vivait comme souffrance, Marie le vivait et sentait tout.

Tout est dit dans la troisième homélie qui dit : ” Heureux serez – vous, si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toutes sortes de mal contre vous à cause de MOI, réjouissez – vous, soyez dans l’allégresse car votre récompense sera grande dans les cieux. ” Nous pourrions dire que personne ne l’a trop comprise celle – là! Déjà – là, la compréhension ne se trouve pas dans la tête intellectuelle, mais dans l’expérience vécue. Seulement en ce temps – là, la tête intellectuelle verra la LUMIÈRE qui vient du JE SUIS individuel : l’ACTEUR et le CORPS SPIRITUEL , l’ÂME – ACTRICE / MÈRE NATURE – TEMPLE de la CONSCIENCE PURE et UNIVERSELLE : du JE SUIS individuel, tout en la nourrissant en vivant le personnage incarné.

L’arme le plus puissant pour écraser cette grosse tête d’orgueil mal placée, qui est aveugle de tout ce qui vient du JE SUIS individuel : l’ACTEUR et de l’ÂME – ACTRICE / MÈRE NATURE parce que la tête peut seulement fonctionner avec ce qu’il connaît, d’où viendrait l’orgueil, avant qu’elle commence à faire des dégâts dans chacun sa personnalité aux valeurs de la VRAI AMOUR :c’est la CHARITÉ. L’acte de joindre une personne qui se trouve perdue dans une vie de débauche, dans la mauvaise conduite sociale vue de tout le monde comme une rejetée, même une personne criminelle, un voleur etc., De faire quelqu’un de bon pour tout le mal que cette personne a fait et qui se trouve dans un esprit de regret et qu’elle veut changer à devenir meilleur, malgré tout ce que le monde connait de cette personne publiquement, c’est en lui tendant une main de support que des pierres remplies de reproches seront lancées, des insultes de toutes les sortes et de toutes les couleurs, se faire attaquer par les forces du mal, parce que ça les dérangent, c’est tout cela, lorsque ça se fait, ça indique que du bien a été fait qui fait beaucoup plaisir au PÈRE Éternel qui se trouve dans le cœur de chacun et de chacune de ces personnes rejetées, oubliées, condamnées. Toutes les Saintes Personnes sont passées par là et ce sont leurs œuvres qui en rendent témoignage de ce fait. Plus ils et elles rendent service à tous ces gens – là, plus ils et elles réussissent à en faire de plus grands et c’est tout cela que nous sommes appelés à rendre visible aux yeux de tous et de toutes.

Alors la couronne d’épines représente en toute signification, ces insultes, ces reproches, et faux témoignages contre la tête orgueilleuse qui se prostitue aux belles apparences sociales, aux fausses louanges du grand publique… Cette couronne avec les grandes épines sont tous ces mensonges que la société de ce temps – là aime d’adorer, de se prostituer qui coûtera très chère en souffrance lorsque tout cela tôt ou tard devra être démoli, ce que la VIE du CHRIST dans son meilleur temps faisait contre le gouvernement, les autorités religieuses erronées et les hommes d’affaires de ce temps jusqu’à les déranger surtout lorsqu’IL s’en était pris après le marché du Temple, pas parce qu’ils marchandaient, mais lorsqu’IL a vu et entendu que les Juifs de la haute Judée devaient payer plus cher que ceux de la ville. Ça IL ne l’a pas pris.

Sur tout cela dit je peux mieux m’identifier à cette souffrance pour en faire une bonne MÉDITATION que le Pape Jean Paul II à réussi à bien éditer son homélie.