Chalet familial détruit par le feu

Share

Pour tous ceux et celles qui ont connu le paradis de mon père Joseph Anselme et de ma mère Anna, voici les photos du chalet qu’ils avaient vraiment aimé passer de beaux moments ensemble qui est passé au feu.

Le problème, si ce sont des voyous du village qui n’aurais rien d’autre à faire que de brûler tout ce qu’il peuvent trouver, pensant faire une bonne chose, c’est à savoir qu’elle sera la prochaine chose : une autre maison, un chalet ou quelque chose de plus touchant et de plus sensible sans rien préciser et de ne pas leur mettre des mauvaises idées dans leur tête ? Alors soyez en alerte de ce qui se passe avec les feux des voyous si c’est ce qui est vraiment la cause.

Ce feu n’a pas seulement été allumé que par ces voyous ou ces délinquants sociaux. Les forces du mal, du monde invisible ont grandement participé à ce phénomène qu’il nous a lancé une attaque contre moi, ma sœur, ma mère, mon père décédés, qui ensemble, formons une très belle équipe pour alimenter ce culte de la BONNE PRIÈRE, de la BONNE FOI, de la BONNE CROYANCE et de la BONNE VOLONTÉ qui se trouve en pleine opération. Ça dérange beaucoup ces forces du mal, parce que ça nous apportent des résultats alors, ils ont riposté. Comment ? En utilisant ces voyous qui se trouveraient avoir une condition mental favorable à faire un pareil geste. Et ils ont réussit de la même manière que celui qui a abattu les trois policiers. Moi j’appelle – ça des morsures de ces forces du mal, lorsque le mental de ces personnes choisies sont excellents pour avoir des idées folles comme celles que les nouvelles nous font savoir. Ça fait peur, c’est très dangereux et remet en question l’éducation de ces jeunes et de savoir à quoi ils et elles s’exposent pour s’attirer de pareilles idées folles même pathogènes.

Voilà que j’affirme ce que je ressens moi et surtout ma sœur décédée avec qui j’ai toujours gardé une très vivante relation : parce qu’elle connait le travail que je fais lorsque je me ferme les yeux. C’est par cette voie intérieure que nous nous gardons contact et travaillons ensemble avec ma mère et mon père; et ce n’est pas de la Halloween. C’est de la vraie communion avec ce qu’il y a de saint dans les bonnes personnes qui nous ont côtoyé durant leur vivant…. Voilà de quoi à réfléchir !

Originalement publié le 29 juin 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Êtes-vous un humain ?