Mois-mai-Neuvaine-Marie-Carmelle-2

Share

Hier dans la veillée de la onzième heure et l’heure de minuit, pour ceux qui me suivent de tout ce que je partage avec tout ce que je publie et qui comprennent ce que ça veut dire la COMMUNION avec les Sainte personnes et les Esprits de Bonne Nature, eh bien, moi j’en ai fait une belle soirée de PRIÈRE avec la SAINTE FAMILLE de Jésus, Marie et Joseph ainsi que mon père, ma mère, ma soeur Carmelle et maintenant avec mon frère Alfred qui fait partie du monde invisible et une autre personne dans le besoin. Je les ai tous et toutes invités (es) à me joindre à la PRIÈRE et à la PENSÉE CRÉATIVE  avec quoi j’exprime tout cela. Tout a été fait selon chacun notre volonté. Ensemble nous faisons une belle équipe! Comment je fais pour savoir que ç’a eu lieu ? 

Aujourd’hui, durant cette élan de la première journée de la neuvaine, je suis sortie faire mes commissions. Je me suis pris un sac de plastique en cas de trouver des canettes sur mon chemin soit en y allant ou en  revenant. 

En même temps, je suis allé offrir les OFFRANDES BÉNIES à l’Arbre de VIE et de PAIX qui se trouve en avant du Centre de Yoga. Après – ça, je m’en est suis revenu tout en passant par le parc pensant aller me balancer un élan avant de prendre le métro. Arrivé en avant de Église je voyais  une canette par terre. En m’approchant pour aller le ramasser, j’en voie une autre, et contre la poutre de l’entrée de l’Église, je voie deux caisses de bouteilles de bières vides et d’autres canettes. Ç’a remplie mon sac de plastique à ce point que j’ai pris un sac double que j’avais et j’ai mis le sac de plastique dedans pour le renforcer. Je me suis balancer une petite élan, avec une madame qui se trouvait dans la balançoire et comme je devais me presser pour aller prendre le Métro, j’ai marché pour trouver quelques autres canettes sur mon chemin. En tout, j’en ai ramassé pour un $3.00 pour sûre et +++.  Ce genre de chance qu’une personne pourrait dire, ce n’est pas pour moi de la chance mais un signe de reconnaissance PROVIDENTIELLE et d’appréciation pour la soirée de PRIÈRE que j’ai eu hier soir. Pourquoi pas ? Est – ce que c’est ça la croyance ? Semblerait – il que ce mot est très gros et grand à comprendre et à expliquer même si c’est faisable.

Voilà ce qui a été pour la première journée de la neuvaine. 

Maintenant permettez – moi de vous ajouter l’événement de ce que j’ai connu l’an dernier en ce même temps de la neuvaine….

Le 7 mai 2018 ceci est arrivé l’an dernier avec la Neuvaine qui avait débutée le 5 mai dont les dates et les jours ne correspondent pas avec celle de cette année en tenir compte : Me revoici! Pour compléter ce que je voulais partager ce matin du 7 mai… voilà que ce 5 mai, le premier jour de la NEUVAINE, j’étais sortie faire ma marche exercice accompagné de la respiration Alcalin/ oxygéner mon corps d’oxygène…. En revenant chez – moi dans le même élan d’exercice, avec le vent qu’il y avait au rendez – vous, rendu au Métro du coin en passant à côté du téléphone public, je vois un billet de $5.00 dollars que le vent cherchait à emporter. Sur le coup, je pensais que c’était un bout de papier avec les mêmes couleurs que le billet de cinq dollars. Comme je suis habitué à ce genre de phénomène, mon attention a pu être fixé de sorte que j’ai pu prendre la peine de bien regarder comme il faut et reconnaître ce qui était en train de se faire devant mes deux yeux et voilà que c’était bien et bien un billet de cinq dollars. Souvent ça se fait dans le pur inattendu dont je ne l’avais pas vu venir comme une chose que je devais voir se faire à cause du travail que je fais; mais comme bien des gens diront, rien d’autre que le coup de chance. Alors, tout cela était en même temps un signe que je devais comprendre son contenu et sa signification parce que c’était en train de me dire beaucoup de choses. J’ai gardé et sauvé ce billet de $5.00 en souvenir et en reconnaissance. Souvent lorsque me ma sœur veut me faire un signe de VIE de sa présence, elle me fera trouver un cinq dollars. Pourtant, il y avait un jeune homme qui m’a vu trouver le billet que je lui ai montré et a fait mine de rien et il n’y avait personne d’autre qui soit proche pour réclamer la perte et le vent était là pour l’emporter. Tout pour me dire que ce n’était quelqu’un qui l’avait échappé par terre…

Le deuxième phénomène aujourd’hui que j’ai eu dans le pur bizarre du phénomène. En route pour aller joindre mon ami de longue date, j’étais rendu à l’arrêt d’autobus que je devais prendre pour me rendre sur la montagne au Lac des Castors. En arrivant à l’arrêt d’autobus, j’aperçois un Mr. qui était assis sur un mur de brique. Je lui demande si ça faisait longtemps qu’il attendait là, pensant qu’il allait prendre l’autobus en le regardant comme il faut pour bien l’avoir remarqué. Là, je fais un regard pour voir si l’autobus venait ou pas tout en remarquant le Mr. qui se trouvait encore assis là où je l’ai vu. Et en continuant à regarder pour l’autobus, tout en tenant un œil sur le Mr. que la fraction de seconde entre regarder pour l’autobus et lui dans une même surveillance j’ai vu sur le coup qu’il n’était plus là, alors je me presse à regarder où il pouvait être parti, pensant qu’il serait allé en quelque part, que le temps, entre ce que j’ai pris de si vite pour l’avoir perdu de vue et le temps que c’aurait pris pour se rendre en quelque part dans ce grand coin du Parc Avenue de 4 voies et la rue du Mont Royal à 4 voies moins large, je savais que j’aurais eu assez de temps pour le tracer en train de se déplacer. Mais j’ai senti que son absence a tellement été vite fait, que ça m’a paru impossible d’avoir fait un déplacement si vite pour que je l’aie perdu de vue, que la distance de ce grand coin de deux voies qui se croisent, il aurait fallu être vite comme un éclair pour vraiment parcourir tout ça dans le temps de le dire. Il n’y a rien pour expliquer ce qui s’est passé, parce que le jeune qui était debout à côté de sa bicyclette en train de faire quelque chose du côté de la cour du garagiste pour dire qu’il y avait tout ce terrain de la station de service qui devait prendre quand même un bon 15 – 20 seconde à marcher. Alors je demande au jeune homme s’il a vu le Mr. se déplacer vers une telle ou telle direction. Il s’est aperçu de rien. Je suis le seul à savoir et à comprendre ce qui s’est vraiment passé. Donc, même si je vous l’expliquais, ce qui serait long, je me trouve limité qu’a ne dire ce que j’ai remarqué de tout ça et ça s’arrête là pour toute vous autre. Le reste, ça demeure mon expérience à vivre et laisser vivre, ce qui m’a permis de reconnaître ce que tout cela a bien pu avoir pris place. Excusez – moi de vous emmerder avec ces histoires qui dépasse l’imagination, j’aurais pu tout garder dans mon grand silence mais, j’ai préféré vous le partager de sorte que moi aussi je vie des choses bizarres qui n’est pas sous l’influence de la drogue ou de substance qui déclenche des états d’esprit un peu “flyé” mais une pure expérience bien réelle avec les deux pieds sur terre que voilà…

Aujourd’hui le 7 mai, en ce moment de vous écrire ces mots, je dois faire une sortie avec le même ami de longue date pour célébrer son anniversaire de naissance. Nous nous faisons ça un pour l’autre depuis très longtemps. Alors je reviendrai vous partager un petit événement qui va vous faire réfléchir. O.K.!

À tantôt ! 🎈💥💥💥💚💚💚💜💜💜💥💥💥🎈

Aujourd’hui la troisième journée de la SAINTE NEUVAINE pour la STE VIERGE la MÈRE ainsi que pour ma sœur décédée. C’est toujours le mieux que je puisse faire : Pensez à eux – deux pendant 9 jours. Voici une chanson qui me fait beaucoup penser à ma sœur décédée. Ça me fait rappeler la dernière fois que nous nous étions rassemblés les membres de la famille qui se trouvaient dans la grande région de Montréal pour la dernière fois de son vivant et qu’un moment donné, quelqu’un avait un radio qui jouait de la musique pendant notre marche dans la forêt et cette chanson était dans les airs. Quel beau souvenir, Pour cette fois – ci je ne ferai que de partager cette petite vidéo pendant ces neuf jours avec les LAMPIONS allumés et le SAINT Chapelet joué avec une écoute occupée à faire autre chose en même temps. Alors Sacha, veuilles partager cette vidéo sur ton mur en honneur de ta mère qui veille sur toi et tes deux frères dont tu ne dois pas sous – estimer son influence de grande séduction…. 🎈💥💥💥💚💚💚💜💜💜💥💥💥🎈 

Lorsque nous avions terminé notre marche pour se rendre à la ligne Américaine au bout du chemin, j’avais faite faire à ma sœur décédée et ma sœur aînée, l’exercice du RECUEILLEMENT INTÉRIEUR que toutes les deux savaient comment faire. Une fois rendues dans leur ESPACE INTÉRIEURE que la PENSÉE CRÉATIVE leur a permis de se créer, je leur avais demandé, d’inviter la PERSONNE qu’elles aimaient prier. Ma sœur décédée, c’était le CHRIST, et ma sœur aînée c’était la STE VIERGE la MÈRE. Ensuite je leur avais demander de leur présenter un lampion sur lequel IL et ELLE, auraient écrit une lettre. Sur le lampion de ma sœur décédée, elle nous avait dit qu’elle avait la lettre “P”. Et ma sœur aînée, c’était la lettre “A”. Dans sa façon de voir les choses ma sœur décédée avait interprété les deux lettres : “A” pour AVOIR la PAIX, Ç’a été un peu ça sa faiblesse d’être rigide et limité avec sa façon d’interpréter tout ce qui se passait autour d’elle.

Pourtant pour AVOIR la PAIX il faut “A” pour APPRENDRE à AIMER comme la chanson nous raconte… il faut aussi “A” pour APPRENDRE à PRIER, ensuite et surtout le “A” APPRENDRE PARDONNER ce qui n’est pas le plus facile à faire, et beaucoup de qu’il faut apprendre avec ces deux lettres. Depuis ce moment de rassemblement ça été la lettre “P” pour préparer son départ, ce que toute la famille n’a jamais compris le grand “P” du pourquoi, lorsqu’elle n’avait que 55 ans.

Eh bien, c’est que le CHRIST l’avait de besoin dans son monde invisible pour servir notre humanité qui a beaucoup changée, depuis le 11/09/2001. Elle nous a quitté le 26 juin 2002, ce qui fera déjà 16 ans cette année.🎈💥💥💥💚💚💚💜💜💜💥💥💥🎈

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Êtes-vous un humain ?