Mois-mai-Neuvaine-Marie-Carmelle-6

Share

 

En ce jour du lundi le 11 mai 2020, pour ceux et celles qui    suivent avec ces veillées de PRIÈRE, tenez – vous compte que la date et la 11e l’heure de la journée d’hier peut créer une petite confusion dans un suivi, parce que je me trouve à passer d’une journée à l’autre. Alors pour parler de la 6e journée, ça se trouvera à être le 10 mai de 2020.
Voilà que dans ce tableau graphiste je vous présente la chanson qui me fait beaucoup penser à ma soeur décédée, que je vous ai déjà expliqué.
💥💥💥💥❤️❤️❤️❤️💚💚💚🕯️🕯️🕯️🕯️🕯️🕯️🕯️💚💚💚❤️❤️❤️❤️💥💥💥💥
Aujourd’hui nous sommes dans la cinquième journée de la NEUVAINE, en ce dimanche du 10 mai 2020, qui tombe à être la FÊTE des MAMANS. Ma soeur décédée, a été une BONNE et VRAIE MAMAN de quatres enfants, dont la première n’a pas pu voir le jour comme elle l’aurait tellement souhaité. Ç’a été la grande douleur de sa vie, d’avoir perdu sa fille dans son ventre maternel. Pour ce qui a été de ses trois garçons, elle a tout donné.
Hier, le quatrième jour de la NEUVAINE, c’a été une journée tranquille avec le jeûne que je fais à tous les deux jours, pour vraiment dire qu’il y a beaucoup de bienfait sur la santé de mon corps. Je lui permet de prendre le repos qu’il a de besoin pour se regénérer. Il y a comme une PAIX qui se fait sentir à travers ce jeûne.
J’ai beaucoup écrit sur tout ce qui me vient à l’esprit de tout ce qui est à comprendre avec les événements de la vie d’aujourd’hui, dont je me sent à l’abri de tout ce que les gens doivent souffrir avec la pandémie du virus, que les dirigeants de nos gouvernments ne sauraient pas oὺ mettre la tête; à ne pas savoir oὺ est – ce que ça va se rendre ce nouveau virus. Même la science, elle semblerait ne pas en savoir autant. La PRIÈRE semblerait être une bonne source de réconfort pour passer à travers cette crise que les gens eux autres mêmes pourraient ne pas savoir comment PRIER et à quoi ça peut servir. Avec tout ça en pleine action, on dirait que la VIE dans toute son ensemble essaie de nous dire quelque chose si nous voulons être à son écoute…
💥💥💥❤️❤️❤️💚🕯️🕯️🕯️💚❤️❤️❤️💥💥💥

 

Aujourd’hui à la 11e heure et à minuit, ce sera la 6ième rencontre avec la même gang rassemblé que le tableau graphiste, pour PRIER avec la Sainte VIERGE et ma soeur Carmelle, qui sont là avec leur présence invisible mais confortant pareille, avec une autre journée spéciale en ce mardi pour aller sur la Montagne avec mon ami de longue date célébrer son anniversaire du 7 mai, qui n’a pas pu se faire en ce jour même, alors nous l’avons fait aujourd’hui vendredi le 10 mai 2019, dans un emplacement tranquille, avec très peu de monde, ce qui était parfait.  Bien sûre j’ai invité toute cette gang de nous joindre au restaurant du lac des Castors dont il y avait trois banc libres pour  s’asseoir deux personnes : mon père ma mère, dans l’un, mon frère Alfred et ma soeur Carmelle dans le deuxième,  ainsi que son père et sa mère  dans le troisième du monde invisible, moi et mon ami avions chacun notre chaise; comme – ci que c’avait été réservé exprès pour eux autres.  Nous avons jasé ensemble pour mettre à jour les choses que nous avions à se dire depuis la dernière fois que nous étions vu au mois de février. Nos invités du monde invisible, eux autres, ne se parlent pas comme nous le faisons, ils et elles se communiquent par la PENSÉE TÉLÉPATHIQUE ce pourrait leur faire paraître comme des statues figées, en lesquelles l’apparence ne veux rien dire. Je sais que ma soeur Carmelle se plaît beaucoup de socialiser avec ses parents à lui, surtout sa mère qui était une professeure d’école, pour les nombres de fois que nous faisons ça, le contact se fait sûrement. Beaucoup d’entre vous pourraient me dire que j’exagère de parler comme – ça. Eh bien, pas du tout. C’est l’enfant que j’ai déjà été que je laisse parler; comme c’est un langage qui lui appartient de parler comme ça, alors je lui laisse avoir sa place; ce qui me permet de taire la grosse tête chialeuse.

Le 10 mai 2018, ceci a été écrit l’an dernier avec la Neuvaine qui avait débutée le 5 mai dont les dates et les jours ne correspondent pas avec celle de cette année; en tenir compte : Pour tous ceux et toutes celles qui NOUS suivent encore, aujourd’hui jeudi, c’est le 10 mai, la sixième journée de la SAINTE NEUVAINE pour la STE VIERGE, la MÈRE ainsi que pour ma sœur décédée. La seule chose à vous dire et de vous parler, parce que c’est le mois de Marie, mon esprit se fait hanter avec des souvenirs familiaux. Je me rappelle, sur les dix enfants que nous étions, les deux premières étaient déjà parties vivre dans des couvents ce qui permettait aux parents d’avoir moins d’enfants sous les bras. Le reste, lorsque c’était le moment de réciter le CHAPELET avec l’Archevêque sur les ondes de la radio, il y avait une petite « tablette » sur laquelle nous préparions avec beaucoup d’attention pour y installer la statue de la Ste Vierge avec deux chandelles allumées qui, en ces moments de se rassembler, ça créait une atmosphère différente dans la cuisine. Nous devions tous et toutes choisir son petit coin et se mettre à genoux. Il n’était pas question d’aller jouer dehors après le souper de cinq – six heures à faire quoi que ce soit dans le voisinage. Et lorsque c’était possible, nous prenions le temps d’aller cueillir des fleurs sauvages du mois de mai : les petites violettes que nous les nommions pour les offrir à la Ste Vierge. C’était quand – même quelque chose de voir la maman toute contente de voir les bouquets de fleurs ; ce qu’elle a toujours aimé avoir lorsque c’était possible. Ce sont toutes ces petites choses qui marque notre enfance à ce que nous sommes devenus. Plus tard, j’ai pu lui faire des belles couches de fleurs qui me permettais de lui faire des beaux bouquets de fleurs à mettre sur la table… Voilà ce que c’est pour la MÈRE du CHRIST et ma mère ainsi que la Mère des Pommepuys, parce que ce dimanche prochain, c’est la fête des Mères…

Pour tous ceux et toutes celles qui sont mariés (es), ou accouplés (es), c’est le mois des mariés (es), il vous faut faire une sortie à un restaurant de votre goût et renouveler vos engagements d’AMOUR l’un pour l’autre, avec la chandelle allumée, le beau bouquet de fleur et du bon vin. Autrement les choses pourraient se gâter,

Voilà ce qui fait la journée d’aujourd’hui du 10 mai 2018, une très belle journée bien remplie.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Êtes-vous un humain ?