SOLSTICE_SOLEIL_ÉTÉ_2020_NEUVAINE_JOUR_4

Share

Maintenant que la MÈRE NATURE avec la PLANÈTE TERRE et l’AUTEUR de la VIE sembleraient nous parler à travers le comportement de cette crise; remarquez bien que ce n’a pas été la crise économique de 1930 où tout était arrêté et que la plupart des gens des grandes villes se trouvaient à faire la ligne pour se procurer de quoi à manger. Aujourd’hui, il y a aussi des gens qui se provisionnent aux banques alimentaires mais, ce n’est qu’un petit % en comparaison avec les années 30; et en même temps, ce n’est pas toutes les compagnies qui se trouvent complètement arrêtées; celles qui détiennent des services essentiels sont celles qui  sont restées actives et en sont devenues les grandes gagnantes de toute cette crise. Tout ce comportement social, traduit en image nous dit beaucoup de choses qui seraient à être écouté : sur ce que nous devons faire pour fonctionner tout en voulant diminuer la pollution qui se faisait avant la crise. Voilà une belle réponse clair et exacte qui, d’après ce que nous avons pu voir, nous avons cette capacité de vivre en faisant les bons ajustements tel comme nous sommes en train de vivre avec un confinement saine et vivable.

D’abord, presque 95 % de tout ce qui se faisait au moyen de transport automobiliste ou en transport en commun a été complètement mis en arrêt. Ceci qui a permis à la PLANÈTE TERRE de mieux respirer et de s’avoir débarrasser de beaucoup, la quantité de pollution qui s’était accumulées dans l’atmosphère surtout des grandes villes du monde, en plus des grands feux de forêt Autraliens de l’an dernier que nous sommes portés à oublier. Qui sait, si le seuil du non retour  avec toute cette pollution n’était presque pas atteint ? L’instinct maternel de notre MÈRE la NATURE ne doit jamais être sous estimé. En revenge, tout ce confinement nous démontre comment il est important d’avoir une capacité de s’arrêter sans en souffrir le non retour avec cette pollution et que nous avons quand même eu quelque chose à manger comme  – ci tout cela avait été calculer dans la balance de tout ce confinement. On dirait le même scénario que les Israëlites qui ont été nourri pendant 40 ans dans le désert en confinement des autres peuples de la terre ainsi que les Amérindiens (nes) pour une même raison d’apprentissage avec la VIE.

Voilà, où le système de ROTATION devient un enjeu important pour éviter que tout s’écroule complètement et accommoder la survie sans trop détériorer la VIE de tous et de toutes, seulement faut – il apprendre comment gérer le temps d’un tel arrêt de travail. Pourtant, la VIE du YOGA qui a fait son entré en AMÉRIQUE et à travers l’Occident, ça fait déjà 135 ans, pour venir en aide à ce mode de VIE assez stressante du travail de tous les jours, avec toute cette science du savoir faire avec l’art de la BONNE CONCENTRATION, de la BONNE RESPIRATION, de la BONNE RELAXATION, des BONS EXERCICES, de la BONNE ALIMENTATION, de la BONNE PENSÉE POSITIVE, la BONNE MÉDITATION et surtout la BONNE PENSÉE PRIÈRE,tout cela enseigné par les Yogis de l’Orient qui ont fait la preuve de son efficacité à bien soulager l’esprit affecté par le stress du travail de notre monde surcommercialisé au nom de l’argent, plutôt que de suffir à l’essentiel d’une VIE raisonnablement vivable. Pour tous ceux et toutes celles qui se sont abonnés (es) à cette science exacte d’une VIE de YOGA ont vu la différence avant son arrivée en AMÉRIQUE comme les grands gagnants. 

C’est la solution qu’il nous faut aussi apprendre avec la SCIENCE de YOGA de l’Occident connue pour ce qui serait la connaissance non conventionnelle que les auteurs  ont beaucoup écrit sur son existence, que certains Yogis de l’Orient  y ont prêté une oreille pour faire mieux connaître en preuve les capacités mentales d’une si BONNE VIE simple tranquille et bien remplie de PAIX.

Tout cela dit, il ne semblerait pas y avoir d’excuses pour répondre fermement à cette solution promettante à moins de faire la tête dure et totalement tout ignorer et faire à notre tête obstineuse.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Êtes-vous un humain ?